• Julie Latour

Le sentiment de compétence parentale

Mis à jour : 21 juin 2019



Fièvre, plâtre et humeur massacrante chez un deux ans et demi. De toute beauté! ;)

Il nous arrive tellement souvent en tant que parents de se sentir incompétents! Et ça concerne tout: sommeil, alimentation, développement, motricité, hygiène, langage, propreté, il y a tellement de domaines où l'on doit être au top qu'on en perd la tête! Comment faire pour s'y retrouver?


Tranche de vie

Si j'ai choisi ce sujet, c’est que fiston, qui n’a jamais été un champion du dodo (pas fait ses nuits avant 15 mois!), nous a fait une belle rechute depuis qu’il a la jambe dans le plâtre (mini accident, mais vilaine fracture!). Berçage, chanson, pipi, eau, il ne s’endort plus. Ça prend des heures. Et on le berce, on le rassure, on cododote, on lui donne de l’amour en masse. Est-ce que j’ai peur de le gâter,de créer de mauvaises habitudes, de gâcher sa vie future? Pas du tout! J’ai décidé de sortir le sentiment d’incompétence de ma vie de parent! J’ai découvert que personne n’était mieux placé que moi et mon conjoint pour décider de ce qui était bon pour notre famille. En deux ans et demi: j’ai fait beaucoup de lectures sur le sujet: phase de sommeil, endormissement, méthodes, conseils, trucs, outils et on a finalement fait des choix qui nous conviennent.


Un des trucs pour ne pas perdre la tête, c’est de choisir ses sources d’informations. Elles ne sont pas toutes également pertinentes et certaines vont tout simplement vous décourager encore plus!


Voici ce que je priorise:

- Spécialistes du domaine qui m’intéresse : Ortophoniste, nutritionniste, éducateur/trice spécialisé/e, physiothérapeute, etc.

- Des sources révisées scientifiquement : Mon préféré, Naître et Grandir (ce n’est pas une commandite!), Marie Fortier pour la périnatalité.

- Observer son enfant pour mieux le comprendre : Des fois on oublie de prendre le temps de le faire!


Et j’évite maintenant certaines sources qui finalement n’amène rien de constructif:

- Les forums et groupes : On est unique, même si j’ai l’avis de 60 mamans, mon histoire n’est pas la leur.

- Les méthodes miracles : ça n’existe pas, c’est tout.

- Les conseils des années 80 de matante Gertrude : les connaissances ont tellement changé, matante (enfin, ses connaissances) est out!


En tant qu’accompagnante, mon rôle est vous donner les outils pour prendre vos propres décisions éclairés. Je donne des informations sur le développement du bébé, ce qu’on rencontre normalement, on prend le temps d’observer bébé... Mais comme pour la grossesse, les choix reviennent aux parents car ce sont eux les plus grands spécialistes de leur bébé!


Attention! Ça n’empêche pas que des fois on est fatigué, des fois on se trompe ou on triche, mais être en paix avec ses décisions nous aident à passer au travers!


*Évidemment si ça ne va plus du tout, que vous avez des doutes sur le développement de votre enfant ou votre propre santé mentale, n’hésitez jamais à consulter.



52 vues

Posts récents

Voir tout
  • Facebook - White Circle

Sherbrooke, Québec

© 2018  Julie Latour.