• Julie Latour

Les tests et soins du nouveau-né

Mis à jour : 21 juin 2019



Souvenir de fiston à la naissance

La grossesse et l’accouchement vient avec son lot d’examens, de tests et de soins de toutes sortes. Un fois bébé arrivé, plusieurs examens et soins sont faits parfois dès la naissance et j’en fais ici un résumé pour vous permettre de faire des choix éclairés une fois venu le grand jour. Car oui, vous avez votre mot à dire et un consentement doit être donné ou encore un refus de traitement peut être signé.




Naissance et tout premiers moments:

Comme vous avez des choix à faire dès la naissance et que tout se déroule parfois très vite, je vous encourage fortement à les écrire dans un plan de naissance. L’accueil du bébé, l’allaitement (qui se fait parfois très rapidement avec une tétée réflexe), le clampage tardif du cordon, le peau-à-peau qui n’a plus à démontrer ses nombreux avantages et qui est même possible en salle d’opérations lors d’une césarienne.


Bain, pesée et mesure:

Ces tests peuvent attendre, le peau-à peau devrait être prioritaire pendant quelques heures. Et insistez pour que la pesée soit faite dans une couverture chaude dans un moment où bébé est calme ou endormi pour éviter les pleurs et du stress. Encore plus vrai pour le bain, un bébé naissant nu n’est pas capable de réguler sa température corporelle et sa température descend rapidement, encore plus lorsqu’il est mouillé. Le bain n’est pas absolument nécessaires et si on choisit de lui donner, il faut s’assurer que la pièce soit très confortable, l’eau du bain à 37 degrés (méfiez-vous, parfois l’infirmière ne peut pas vous assister tout de suite et l’eau a largement le temps de refroidir), que tout le matériel est prêt et qu’une serviette chaude attend bébé à la sortie.


Tests sanguins pour l’ictère physiologique (jaunisse) et programme québécois de dépistage néonatal sanguin:

Je vous laisse suivre les liens pour comprendre à quoi servent ces tests. Vous pourrez déterminer si vous voulez y soumettre votre enfant ou non. Si vous désirez faire la prise de sang, que pouvez-vous faire pour la rendre moins stressante? Plusieurs choses sont possibles: Demandez (insistez même!) à ce que ça soit fait en peau-à-peau ou pendant l’allaitement. Souvent, bébé ne s’en rendra même pas compte. Toutefois, le personnel médical a le droit de travailler dans de bonnes conditions et si on vous le refuse, demandez pourquoi et de quelle façon vous pourriez vous placez pour maximiser une position ergonomique pour le personnel. Si c’est encore impossible pour une raison ou une autre, exigez que la prise de sang soit fait après un boire ou lorsque bébé dort et qu'il soit emmailloté dans une couverture chaude en laissant dépasser seulement le pied.


Injection de vitamine K:

La vitamine K est une vitamine dont on entend peu parler (sauf quand on a un nouveau-né!) et qui joue un rôle important dans la coagulation en diminuant les risques d’hémorragie. Malheureusement la vitamine K passe en très petite quantité de la mère à l’enfant durant la grossesse et le syndrome hémorragique du nouveau-né pourrait affecter bébé (4 à 11 bébés sur 100 000). L’injection intra-musculaire de vitamine K dans les premiers jours de vie diminue ce risque à moins de 1 sur 100 000. Avec ces informations, vous pourrez faire le choix de faire cette injection ou non à votre bébé et si vous voulez le faire, tout comme pour la prise de sang, le peau-à-peau ou l’allaitement sont tout indiqués pour créer les conditions les moins stressantes possibles pour bébé.


Onguent antibiotique dans les yeux:

Cet onguent est utilisé pour diminuer les risques de conjonctivite grave associés à la chlamydia et la gonorrhée. Les risques de transmission sont à la naissance, lorsque le bébé passe dans le vagin. Cet onguent, bien que n’ayant pas d’effets secondaires à long terme, brouille la vue des nouveaux-nés pendant quelques heures. Même si la Société Pédiatrique Canadienne a émis une directive pour que cet onguent ne soit plus utilisé systématiquement, les pratiques sont toujours un peu plus longues à changer. Par contre, plusieurs maternités passent maintenant un test de dépistage d’ITS à toutes les futures mamans, vous permettant de savoir clairement si vous êtes infectées ou non. Si vous désirez toutefois que l’on mette l’onguent dans les yeux de bébé, choisissez un moment où il dort, après un boire par exemple.


Bref, peu importe vos choix, le message que je veux vous transmettre est de vous assurer que les examens et soins que vous choisirez seront fait dans les meilleures conditions possibles pour votre nouveau-né. Son énergie est précieuse. Il serait préférable qu'il l'utilise pour vous connaître et têter plutôt que pour pleurer, vivre des stress évitables et tenter de réguler sa température. N’hésitez à en discuter avec votre médecin ou sage-femme pour connaître les pratiques qui ont cours dans votre lieu de naissance pour pouvoir adapter votre plan de naissance et ouvrir le dialogue à l’avance si certaines pratiques ne vous conviennent pas. Si vous voulez d’autres informations, n’hésitez pas à me contacter ou contacter une accompagnante à la naissance près de chez vous.

  • Facebook - White Circle

Sherbrooke, Québec

© 2018  Julie Latour.